Archives 2014
Les espaces naturels autour de l’ÎLE DE LA PLATIÈRE
Natura 2000 Réserve Naturelle de l'île de la Platière Especes Naturels Sensibles

Mai : Une nouvelle espèce pour l’Île de la Platière : Morimus asper

Au cours du printemps, une nouvelle espèce de coléoptère a été découverte sur la Réserve Naturelle par Benoît Dodelin (Entomologiste, Docteur en Biologie des Populations et des Écosystèmes). Il s’agit d’un longicorne (coléoptère), le Morime rugueux (Morimus asper). Cette espèce a la particularité de ne pas pouvoir voler (absence d’ailes), ce qui limite beaucoup ses déplacements et la rend très sensible à la modification de son habitat. La larve de cet insecte se nourrit uniquement de bois mort. Cette espèce a donc tout à fait sa place dans la forêt de l’Île de la Platière et le maintien de boisements en libre évolution est une garantie pour sa conservation. Morime rugueux {JPEG} Une vigilance particulière doit être apportée à la surveillance de ce longicorne afin d’améliorer les connaissances locales pour cette espèce appartenant à l’annexe 2 de la directive Habitats (c’est-à-dire que sa conservation nécessite la désignation de zones de conservations).