Actualité & évènement
Les espaces naturels autour de l’ÎLE DE LA PLATIÈRE
Natura 2000 Réserve Naturelle de l'île de la Platière Especes Naturels Sensibles

Archives de 2014

Cliquez sur les titres pour lire les contenus

Afficher / Masquer tous les détails

Bonne année 2014


Janvier : Intervention de débardage à cheval

Une action de débardage a été menée durant la dernière semaine de janvier le long de la lône de la Platière, sur les berges enherbées au nord du bac à chaînes. L’intervention d’un cheval permet de débarder en toute tranquillité pour la faune avoisinante et également, de ne pas abimer le sol. Cela ne nécessite pas de dégager des accès importants dans la végétation, le cheval se frayant un passage dans les haies. Ainsi, c’est Sachem, un croisé Ardennais-Comtois de 7 ans, et son propriétaire, Dominique Guignand, qui ont travaillé sur ce chantier. Ce débardage entre dans un programme pluriannuel de restauration des boisements alluviaux. Ainsi, après la coupe de certains arbres (notamment d’espèces invasives), les arbres d’espèces locales pourront se développer à nouveau.


Mai : Une nouvelle espèce pour l’Île de la Platière : Morimus asper

Au cours du printemps, une nouvelle espèce de coléoptère a été découverte sur la Réserve Naturelle par Benoît Dodelin (Entomologiste, Docteur en Biologie des Populations et des Écosystèmes). Il s’agit d’un longicorne (coléoptère), le Morime rugueux (Morimus asper). Cette espèce a la particularité de ne pas pouvoir voler (absence d’ailes), ce qui limite beaucoup ses déplacements et la rend très sensible à la modification de son habitat. La larve de cet insecte se nourrit uniquement de bois mort. Cette espèce a donc tout à fait sa place dans la forêt de l’Île de la Platière et le maintien de boisements en libre évolution est une garantie pour sa conservation. Morime rugueux {JPEG} Une vigilance particulière doit être apportée à la surveillance de ce longicorne afin d’améliorer les connaissances locales pour cette espèce appartenant à l’annexe 2 de la directive Habitats (c’est-à-dire que sa conservation nécessite la désignation de zones de conservations).


Juin : Janina fête ses 20 ans !

JPEG - 30 ko
Janina et un de ses veaux

L’association des amis de l’île de la Platière, gestionnaire de la réserve naturelle de l’île de la Platière, a fait l’acquisition en 1995 de quelques vaches d’une race « oubliée », la Bretonne Pie-Noir. Oubliée car les effectifs de cette race ont brutalement chuté entre 1960 et 1980, n’étant jugée pas assez productive. Cette petite vache, très rustique et résistante aux maladies, s’adapte très bien aux conditions climatiques difficiles et aux ressources alimentaires disponibles.

Jalina faisait donc partie de ce petit troupeau des débuts. Il avait pour objectif d’entretenir les espaces naturels par pâturage extensif. Ce mode d’entretien naturel évite de recourir à des engins qui tassent le sol et permettent de garder un aspect pré-bois, résultat des pratiques agricoles de la fin du 19ème siècle. À cette époque, des troupeaux, notamment de chèvres, étaient menés pour pâturer dans les zones inondables de la plaine, ceux de la rive droite traversant le Rhône sur le bac à traille d’Arcoules.

Par la suite, les interventions humaines des années 1970 et 1980 (labours, plantations forestières) ont conduit à la fragmentation de ces prairies et à l’appauvrissement de leur faune. Les prairies sèches mais inondables sont devenues des milieux naturels extrêmement menacés dans l’ensemble de la vallée du Rhône. Aujourd’hui, ce mode d’entretien montre ses fruits dans la protection de la biodiversité. En effet, une augmentation des papillons de ce milieu a été observée depuis la mise en place du troupeau. Cet indicateur démontre que la restauration des prairies est en bonne voie !

Cela fait donc quasiment 20 ans que Jalina travaille chaque jour à entretenir les espaces naturels des bords du Rhône. Depuis, l’ « équipe d’entretien » a été renforcée, atteignant aujourd’hui 25 vaches, pour l’entretien de 50 hectares. Après la naissance de son 13ème et dernier veau en 2007, elle se consacre exclusivement à manger et à se reposer en compagnie de sa fille, ses petites filles et son arrière petite fille.

Alors souhaitons une longue vie à Jalina !


Juillet/août : programme d’animations estivales


Rallye nature au méandre des Oves

Petits et grands, participez à ce grand jeu permettant à la fois de découvrir le lieu, et d’acquérir plein de connaissances sur la nature. À l’aide d’une feuille de route et d’un plan, vous parcourez les chemins pour trouver des questions cachées. Orientation, observation et réflexion seront nécessaires pour y répondre ! Saurez-vous relever le défi ?

Jeudi 10 juillet à 16h et jeudi 7 août à 10h, durée 2h. Réservation conseillée au 04 74 84 35 01 Les enfants doivent être accompagnés. Le 7 août : profitez-en pour pique-niquer sur place et découvrir l’exposition « les métamorphoses du Rhône » !

Atelier modelage d’argile en pleine nature

Le long d’une balade en forêt ou au bord du Rhône, laissez-vous bercer par les sons de la nature. Laissez une place débordante à votre imaginaire et à vos rêves afin de créer une œuvre en terre. Débutant et confirmé, adulte et enfant, Chantale Hubert, de l’atelier de Fontfreyde, saura vous accompagner à votre rythme dans la création, apportant son savoir-faire et sa sensibilité.

Matériel fournis Mercredi 16 juillet à 15h30 Mercredi 27 août à 9h Durée 3h Inscription obligatoire au 04 74 84 35 01

À la découverte du castor

Le castor est un animal nocturne facilement visible avec un peu de calme et de patience ! Il pointe le bout de son nez, discrètement, à la tombée de la nuit. En canoë, longez les berges du Rhône, le long de la réserve naturelle dans le secteur où la navigation est autorisée, et partez à la découverte du plus gros rongeur d’Europe et de son mode de vie. Activité canoë encadrée par les professionnels de l’Espace Eaux Vives de Saint Pierre de Bœuf.

Les 8, 17, 22 et 31 juillet et le 5 août, en soirée. Inscription obligatoire au 04.74.87.16.09 22€ /adulte, 18€ /enfant.

Vendredi 1er août : Entre spectacles et nature au méandre des Oves

En partenariat avec Quelques p’Arts…, nous vous proposons de découvrir des spectacles le long du sentier « À la découverte de l’enviRhônement ». Par groupe, vous partirez à la rencontre des artistes pour finir par un spectacle fixe au méandre des Oves. Plusieurs départs pour la balade théâtrale sont prévus toutes les 30 min. Entre temps, des ateliers de découverte de la mare et des habitants de la prairie vous seront proposés et vous pourrez également visiter l’exposition « Les métamorphoses du Rhône ».

Réservations indispensables au 04.75.67.56.05

« Rives et dérives » de la compagnie Délices DADA

Parmi les gens qui fréquentent l’île de la Platière, tous savent qu’est honorée ici une martyre auvergnate d’un autre temps. Vous ne le saviez pas ? Une bonne raison pour venir assister à cette célébration qui, sur le sujet de l’eau, suscite à coup sûr des OH ! d’étonnement. Vous aurez, en plus, le plaisir de rencontrer des "week-enders" habitués du lieu… l’eau s’évapore toujours vers le haut et eux aussi. Un spectacle-parcours drôle, bavard parfois fantastique qui fourmille d’histoires et qui se finit bien… miraculeusement bien.

Départ à 9h15, 9h45, 15h, 15h30, 16h, 16h30 Billet gratuit à retirer au méandre des Oves à partir de 9h et 14h45 (guichet Rives&Dérives) Durée balade + spectacle : 2h30 environ

« Manuel, laveur de mains »

Renouant avec la tradition des arts forains et des métiers de trottoirs, d’un temps ou l’eau n’était pas si courante, Manuel, laveur de mains invite à l’échange en toute simplicité autour de son vélovabo. Poète-laveur-magicien, il retourne les têtes en un tour de mains, vers le bonheur...

« Caracolès et autres impromptus »

Au fil de la journée, vous pourrez vivre l’expérience Caracolès et croiser des personnages quelque peu insolites. Laissez-vous surprendre… Avec Laura Tejeda et Etienne Caillard.

Artistes en intervention tout au long de la journée

« Thé perché » de la compagnie Prise de pied

L’histoire acrobatique et poétique d’un thé fait maison. Les spectateurs assistent à un cérémonial : celui de préparer et de servir le thé à des hôtes. Mais rien ne se passe jamais comme prévu... Ce rite millénaire va très vite être bousculé par des acrobaties poétiques, émaillées de situations burlesques. Plateaux en position instable, verres qui volent... On sourit et on frémit devant les envolées, les portés et les équilibres !

Issu du nouveau cirque, ce duo de portés acrobatiques mélange performance technique, danse et expression théâtrale pour un voyage plein de poésie et d’humour autour des relations amoureuses. Les spectacles séduisent un large public sans limitation d’âge.

Durée : 40 mn et + si affini-thés / Genre : portés acrobatiques et poétiques Tout public / Accès libre au méandre des Oves 12h15 et 19h30

Vendredi 22 août : Une rencontre avec le kamishibaï

Cet art ancestral japonais est un ravissement pour les petites et les grandes oreilles. Les portes de ce petit théâtre s’ouvrent, et la magie opère. Votre regard et votre écoute se mettent en éveil. Laissez-vous emporter par les contes-kamishibaï, la voix et les instruments de Gwlady’s, une conteuse qui vous guide vers votre imaginaire grâce à cette petite boîte magique, le théâtre d’images. Rendez-vous au méandre des Oves, réservation conseillée au 04 74 84 35 01.

Séance contée spéciale « petits » à 17h, à partir de 2 ans. Histoire de grenouille au bord de la mare ou d’une goutte d’eau pour voyager à travers le monde, de quoi passer un bon moment avec nos bouts de chou en toute simplicité. Et peut-être voudront-ils même participer à l’histoire !

Sortie contée pour les plus grands à 20h30 Au couché du soleil, dans une ambiance originale, suivez et écoutez Gwlady’s pour une petite promenade nocturne avec des contes-kamishibaï et une exposition de « tableaux contés » réalisé par le peintre Stevrare et intitulée Meratapi Tokek, ce qui signifie La complainte du Gegko en indonésien.

JOURNEES DU PATRIMOINE : dimanche 21 septembre

Pour les journées du patrimoine, un animateur sera présent sur les sites pour vous accueillir et vous accompagner dans la découverte du lieu (accès libre).

EXPOSITION : « Les métamorphoses du Rhône »

Connaissez-vous l’histoire du Rhône ? Sous forme de tresses ou de méandre, le fleuve n’a pas toujours eu le même visage. Il a été tantôt libre et rebelle, tantôt cadré, voir figé. Et oui, l’homme a également tenté de le dompter. Les nombreuses maquettes et manipulations présentes dans cette exposition permettent de retracer l’évolution du Rhône jusqu’à aujourd’hui, sous une forme très ludique, et de se questionner : quel sera le Rhône de demain ?

Du mardi 29 juillet au jeudi 7 août inclus, de 14h à 18h, au méandre des Oves, sous tente, à coté de l’aire de pique-nique.


Août : les actus nature

La migration a commencé et les premiers mouvements d’oiseaux ont été notés sur l’Île de la Platière. Un important groupe de Milans noirs a été observé sur le vieux Rhône, il s’agit d’un rassemblement au cours de leur migration. Deux Hérons garde-bœufs ont été vus quelques jours à l’embouchure du ruisseau de Limony, en compagnie d’Aigrettes garzettes, d’une Grande aigrette et de Chevaliers guignettes. La période est très propice à l’observation d’espèces migratrices rares comme le prouve la présence d’un Huîtrier pie sur les berges du canal. Depuis l’observatoire, il est possible de voir un grand rassemblement de guêpiers (minimum de 140), les premiers gobemouches (gris et noir) en halte migratoire sont observés dans les boisements. Un jeune circaète fréquente les abords de la Réserve. Un couple de faucon hobereaux élève deux jeunes. Un rollier d’Europe a été noté au sud de la réserve.

Peu après le groupe de Hérons Garde-boeufs s’est bien étoffé !

JPEG - 164.3 ko
Hérons garde-boeufs